Santé

  • Le DOCALIZR

    En quelques clics seulement, Docalizr vous fournit des informations fiables et actualisées sur les centres de test et consultation, leurs offres, horaires et coordonnées - près de chez vous. L’écran d’accueil permet aussi de cibler des centres spécifiques. L’App permet ensuite de contacter directement et simplement le centre choisi par téléphone, ou par e-mail.

    Téléchargez dès maintenant Docalizr dans l’App Store (appareils Apple) ou sur Google Play (appareils Android) pour une aide fiable et compétente après un rapport non protégé avec un nouveau partenaire sexuel.

    Sujets connexes

    DOCALIZR Webpage

  • Banane flambée ?

    On les appelle infections sexuellement transmissibles ou plus simplement IST parce qu’elles se transmettent lors des rapports sexuels. L’infection à chlamydia et la gonorrhée (chaude-pisse) se transmettent particulièrement facilement, mais la syphilis aussi. Le VIH et l’hépatite se transmettent un peu moins facilement, mais sont d’autant plus dangereux.

    Les préservatifs protègent très bien des infections, on les trouve partout, ils ne coûtent pas chers et sont faciles d’emploi. Et puis, les préservatifs protègent aussi d’une paternité non désirée.

    Sujets connexes

    HPV, Symptômes des IST, Infection par le VIH, Docalizr, lovelife.ch, aids.ch

  • HPV

    Le papillomavirus humain ou HPV se transmet facilement lors de toutes les pratiques sexuelles. Les infections par le HPV figurent par conséquent parmi les plus répandues des IST. La plupart du temps, l’infection ne s’accompagne d’aucun symptôme et n’a pas de suites. Mais certains des nombreux types de virus HPV qui existent provoquent des verrues aux endroits touchés. Les femmes peuvent développer un cancer du col de l’utérus à cause du HPV et en mourir. C’est pour cette raison qu’elles font régulièrement un examen gynécologique (« frottis cervical »).

    Les hommes et les femmes peuvent se faire vacciner contre le HPV. Plus le vaccin est fait tôt, plus il est efficace. Et les préservatifs empêchent la transmission du virus lors des rapports sexuels.

    Sujets connexes

    bag.admin.ch, docalizr.ch

  • Info VIH/IST

    On les appelle infections sexuellement transmissibles ou plus simplement IST parce qu’elles se transmettent lors des rapports sexuels. L’infection à chlamydia et la gonorrhée (chaude-pisse) se transmettent particulièrement facilement, ainsi que la syphilis. Souvent, il n'y a pas de symptôme et s'il y en a, on ne les remarque pas forcément. Le VIH et l’hépatite restent des IST qui peuvent avoir des conséquences à vie.

    Les préservatifs protègent très bien des infections et on les trouve partout. Ils ne coûtent pas chers et sont faciles à utiliser. Et puis, les préservatifs protègent aussi d’une paternité non désirée.

    Sujets connexes

    docalizr.ch, lovelife.ch, aids.ch,

  • Protection VIH

    Il y a chaque année en Suisse entre 500 et 600 nouvelles infections par le VIH. La moitié d’entre elles concernent des hommes.

    Le sexe à moindre risque ou safer sex protège parfaitement contre le VIH :

    1. Utiliser des préservatifs pour les rapports sexuels avec pénétration (vaginale ou anale). On recommande les préservatifs avec le label de qualité OK.
    2. Pas de sperme ni de sang dans la bouche, ne pas en avaler.
    3. En cas de symptômes de grippe après des rapports sans capote ou si ça démange, ça brûle ou ça coule, consulter tout de suite un médecin.

    Sujets connexes

    Banane flambée ?, docalizr.ch, lovelife.ch, aids.ch,

  • Symptômes des IST

    Des démangeaisons, brûlures ou écoulements dans la région génitale peuvent être les signes d’une infection sexuellement transmissible (IST). Si tu as de tels symptômes, va chez le médecin ou dans un centre de conseil, de dépistage et de traitement. Dans ce cas, utilise toujours des préservatifs pour les rapports sexuels, aussi dans le cadre d'une relation stable. Attention : on peut aussi avoir une infection et la transmettre sans rien voir ni sentir ! Si tu as souvent des rapports non protégés, demande conseil et fais une fois par année un test de dépistage de la gonorrhée, de l’infection à chlamydia et du VIH.

    Sujets connexes

    Préservatifs et IST, docalizr.ch, lovelife.ch, aids.ch,

  • Infection par le VIH

    Dans bien des cas, une infection récente par le VIH ne s’accompagne d’aucun signe. Seul un test VIH effectué correctement peut montrer la présence du VIH.

    Parfois, dans les jours et semaines qui suivent une infection récente par le VIH («primo-infection»), les symptômes suivants peuvent apparaître ensemble ou séparément :

    • fièvre
    • fatigue, épuisement
    • sueurs nocturnes
    • ganglions lymphatiques fortement gonflés, entre autres au niveau du cou
    • maux de gorge
    • éruption cutanée

    Plus rarement:

    • douleurs musculaires et articulaires
    • diarrhée, nausée et vomissements
    • destruction de la muqueuse de la bouche et des parties génitales

    Les symptômes se manifestent de manière plus ou moins virulente et durent en règle générale entre trois et dix jours, parfois plus longtemps. Mais même lorsqu’ils ont disparu, on reste très contagieux.

    Sujets connexes

    Préservatifs et IST, docalizr.ch, lovelife.ch, aids.ch,

  • Préservatifs et IST

    Les hommes entre 20 et 24 ans sont les plus touchés par les infections sexuellement transmissibles. Les symptômes d’une infection comme la gonorrhée (chaude-pisse) ou l’infection à chlamydia ne se remarquent souvent pas. Mais ces deux infections se transmettent facilement dès qu'il y a un contact entre les muqueuses génitales des deux partenaires.

    Les préservatifs protègent très bien des infections sexuellement transmissibles (IST) et d’une paternité non désirée. On les trouve partout, ils sont bon marché et faciles à utiliser. Essayez à deux, avec ta ou ton partenaire !

    Sujets connexes

    Symptômes des IST, Infection par le VIH, mysize.ch

  • Herpès

    Les virus de l’herpès (HSV) causent des vésicules aux endroits contaminés accompagnées de démangeaisons et de picotements. Le plus souvent sur les organes génitaux et près des lèvres. Le liquide qui s’écoule des vésicules est extrêmement contagieux. Mais l’infection peut aussi être transmise dès que l’on ressent les premiers signes sur la peau (picotements, démangeaisons, sensation de brûlure).

    Les virus de l’herpès se transmettent facilement quelle que soit la pratique sexuelle de même que par les baisers. Les préservatifs ont donc une utilité limitée contre l’herpès. L’herpès est incurable, mais on peut en atténuer les symptômes en cas d’éruption aiguë. La plus grave des conséquences : transmission du virus au nouveau-né lors de l’accouchement avec des séquelles parfois importantes. Selon sa gravité, l’infection se traite au moyen de pommades, d’émulsions ou de comprimés antiviraux.

    Les personnes présentant les symptômes d’herpès plus de six fois par année (récidives) devraient discuter avec leur médecin de l’utilité de suivre un traitement préventif.

    Sujets connexes

    Préservatifs et IST, Docalizr, lovelife.ch

  • L’hépatite

    L’hépatite

    L’hépatite est une inflammation du foie causée par des virus ou d’autres facteurs extérieurs. Ses principales formes sont l’hépatite A (VHA), l’hépatite B (VHB) et l’hépatite C (VHC). On peut se faire vacciner contre les virus de l’hépatite A et l’hépatite B.

    Le VHA se transmet par contact oral avec des denrées alimentaires, de l’eau ou des objets contaminés. Il peut également être transmis sexuellement par contact oral-anal. L’infection par le VHA ne laisse normalement pas de séquelles.

    Le VHB se transmet par contact avec les fluides corporels, en particulier le sang et les secrétions génitales. La contamination peut avoir lieu lors du partage de seringues ou de rapports sexuels, mais aussi par l’intermédiaire de lésions de la peau. Un risque existe aussi si l’on utilise des instruments non stériles pour le tatouage ou le piercing. Une mère peut transmettre l'infection à son enfant lors de l’accouchement.

    Le virus de l’hépatite C se transmet essentiellement lors du partage de seringues et d’aiguilles pour l’injection intraveineuse de drogues. Là aussi, un risque existe pour le tatouage ou le piercing.

    L’infection par les virus de l’hépatite B ou C non traitée peut avoir des conséquences graves pour la santé. De ce fait, l’Office fédéral de la santé publique recommande une vaccination pour tous.

    Sujets connexes

    Préservatifs et IST, hepatite-suisse.ch, ofsp.admin.ch

JE VEUX EN SAVOIR PLUS
X

JE VEUX EN SAVOIR PLUS

Consultations et informations

Bien sûr!