Droits sexuelles

  • Non, c’est non

    Chaque femme et chaque homme ont le droit de décider librement avec qui elle ou il veut avoir des rapports sexuels ou pas. Si quelqu’un refuse, il n’y a pas à négocier : non, c’est non. Il faut rester calme et aimable.

    Sujets connexes

    Coup d’un soir, Violence sexuelle, www.ciao.ch

  • Homosexualité

    Gays, lesbiennes, bisexuels, transsexuels, transgenres, etc., tous sont allés à l’école et ont fait une formation, la plupart font leur service militaire, ont un job, payent des impôts, croient à quelque chose et aimeraient aimer et être aimés. Tout comme toi. Pas besoin d’être hétéro pour être quelqu’un de bien.

    Sujets connexes

    Good News!, drgay.ch, mycheckpoint.ch, blues-out.ch

  • Violence

    D’après des chiffres récents pour la Suisse, plus de 20% des jeunes de 18 ans déclarent avoir déjà été violents vis-à-vis de quelqu’un. Presque un sur dix déclare avoir déjà exercé une violence sexuelle. Comme il s’agit de déclarations émanant des hommes eux-mêmes, on peut supposer que les chiffres réels sont plus élevés. Ainsi, un tiers des femmes de 18 ans disent avoir déjà été concernées par la violence.

    Les hommes qui veulent en finir avec la violence ont le droit de recevoir le soutien dont ils ont besoin.

    Sujets connexes

    Alcool, Non, c’est non, violencequefaire.ch

  • Good News!

    Les droits sexuels sont des droits humains liés à la sexualité.

    Par exemple : chaque femme et chaque homme décident librement avec qui elle ou il aura des rapports sexuels et à quelle fréquence.

    Ou bien : personne n’a le droit d’être discriminé en raison de son sexe ou de son orientation sexuelle ou identité de genre. Autrement dit les jeunes hommes non plus !

    Connais tes droits sexuels.

    Sujets connexes

    Non, c’est non, Violence, Droits sexuels

  • Violence sexuelle

    Plus de la moitié des femmes interrogées ont déjà été exposées à la violence sexuelle. Une agression sexuelle, ce n’est pas seulement le viol, c’est aussi les attouchements importuns, le visionnement de photos privées ou pornographiques contre son gré, ou encore des remarques obscènes. Les expériences que font les femmes à cet égard ont une incidence sur la manière dont elles voient les hommes.

    A propos : les hommes aussi peuvent être concernés par la violence sexuelle. Et beaucoup n’osent pas en parler.

    Sujets connexes

    Non, c’est non, Good News!, violencequefaire.ch

  • Droits sexuels

    Les articles de la Déclaration des droits sexuels de l’IPPF regroupent:

    1. Le droit à l’égalité, à l’égale protection devant la loi et à n’être soumis à aucune discrimination sur la base de son sexe, sa sexualité ou son genre
    2. Le droit à la participation pour tous, sans distinction de sexe, de sexualité ou de genre
    3. Le droit à la vie, la liberté, la sécurité de la personne et à l’intégrité corporelle
    4. Le droit au respect de la vie privée
    5. Le droit à l’autonomie et à la reconnaissance devant la loi
    6. Le droit à la liberté de penser, d’opinion et d’expression; et le droit à la liberté d’association
    7. Le droit à la santé et de bénéficier des progrès de la science
    8. Le droit à l’éducation et à l’information
    9. Le droit de choisir de se marier ou non et de fonder et planifier une famille et de décider d’avoir ou non des enfants, quand et comment
    10. Responsabilité et réparation

    Know Your Rights!

    Sujets connexes

    Wikipedia, IPPF

  • Majorité

    A 16 ans, on atteint la majorité sexuelle. Autrement dit, à partir de 16 ans, on a le droit de mener la vie sexuelle comme on l’entend. Le code pénal interdit tout acte d’ordre sexuel avec des enfants et des jeunes de moins de 16 ans lorsque la différence d’âge est supérieure à trois ans.

    Dans certains cas il arrive que les rapports sexuels soient strictement interdits en raison du type de relation entre les deux partenaires et ce, quel que soit leur âge. Par exemple entre un mineur et un responsable de formation ou un enseignant. La loi parle alors de rapports de dépendance.

    On devient majeur en Suisse à 18 ans. A partir de cet âge, on peut voter et conduire une voiture, se marier ou vivre avec quelqu’un. Être majeur, cela signifie aussi que l’on est responsable de ses actes. Pour les jeunes qui ont moins que 18 ans, il existe un droit pénal des mineurs.

    Sujets connexes

    Droits sexuels, ciao.ch

  • Vie privée

    Art. 4 des droits sexuels:

    Toute personne a le droit au respect de sa vie privée, ce qui est essentiel à l’exercice de son autonomie sexuelle. Toute personne a le droit de ne pas subir d’immixtions arbitraires dans sa vie privée.

    Toute personne a droit de contrôle sur la divulgation d’informations concernant ses choix, ses antécédents, ses partenaires et son comportement sexuels, ainsi que sur toute autre question relative à la sexualité.

    Toute personne a le droit à la confidentialité en matière de services et soins de santé sexuelle et en ce qui concerne son dossier médical.

    Sujets connexes

    Droits sexuels, Wikipedia, IPPF

  • Harcèlement sexuel

    Flirt ou harcèlement ?

    Un flirt

    • est un rapprochement réciproque
    • est souhaité par les deux parties
    • est une source de joie
    • est constructif, stimulant
    • respecte les limites personnelles

     

    Le harcèlement sexuel

    • est un rapprochement unilatéral
    • n’est pas souhaité par une partie
    • est une source d’irritation
    • est dégradant, blessant
    • viole les limites personnelles

    Sujets connexes

    Alcool, Non, c’est non, www.harcelementsexuel.ch

JE VEUX EN SAVOIR PLUS
X

JE VEUX EN SAVOIR PLUS

Consultations et informations

Bien sûr!